David Malkin

(1910-2002)

Né en 1910, près d’Odessa dans l’actuelle Ukraine, David Malkin commence sa formation de peintre et de sculpteur à l’âge de douze ans.

 

Au moment d’émigrer en Palestine (sous mandat britannique) en 1934 pour travailler dans un kibboutz, il privilégie la sculpture figurative comme principal mode d’expression.

 

En 1936, il s’installe à Haïfa, puis à Jérusalem, et réalise sa première exposition personnelle en 1938 dans la prestigieuse Schlosser Gallery.

 

Il s’enrôle comme volontaire dans l’unité juive de la VIIIe armée britannique en 1942 et se distingue dans la première compagnie de camouflage grâce à ses compétences de menuisier et de plasticien.

A la fin de la guerre, Malkin bénéficie d’une bourse d’études à l’Académie des Beaux-Arts de Florence, en Italie.

 

En 1950, il reçoit le premier Prix de sculpture de l’Académie et s’établit en Toscane. Il travaille sur commission comme sculpteur figuratif puis entreprend de créer des compositions de lettres hébraïques.

 

En 1955, Malkin s’installe à Paris où il participe à l’activité fébrile du légendaire quartier du Montparnasse. Il fréquente l’atelier d’André Lhote et s’impose rapidement parmi les artistes de la seconde Ecole de Paris. C’est à cette époque que Malkin abandonne progressivement la sculpture pour devenir un peintre abstrait qui développe un univers cohérent et maîtrisé.

Composition de lettres hébraïques c.1950
David Malkin en 1955

Aujourd’hui, David Malkin est classé comme peintre non figuratif dont l’œuvre explore les thèmes de la spiritualité juive et de la condition humaine.

 

Sa peinture se distingue par des compositions denses et musicales d’une grande richesse coloristique, d’où se dégagent des masques envoûtants, des silhouettes hassidiques éthérées, ainsi que des caractères hébraïques stylisés.

David Malkin peint sur du papier japonais, du papier velours ou cartonné, strié, ondulé, ou métallisé.

 

Il se démarque volontairement des usages en choisissant de petits formats atypiques.

 

Ses œuvres sont très rarement datées. Elles sont répertoriées par tranche de 5 ou 10 ans, d’après l’évolution de son style et de ses périodes.

Depuis 1987, les œuvres de David Malkin sont régulièrement exposées à la Galerie Arnoux à Paris.

 

Il a aussi participé à de nombreux salons et expositions de groupe (Réalités Nouvelles, Salon d’Art sacré, FIAC, Artparis et St’Art-Foire d’art Contemporain de Strabourg).

 

Les sculptures et les peintures de Malkin se trouvent dans des collections privées en Grande-Bretagne, Israël, Italie, France, au Japon, Canada et Etats-Unis.

David Malkin artiste sculpteur