Paris

En 1987, sa rencontre avec Jean-Pierre Arnoux, qui vient d’ouvrir une galerie au cœur de Saint-Germain-des-Prés, marque un tournant décisif pour David Malkin, le sortant de son isolement volontaire.

 

La Galerie Arnoux est spécialisée dans l’art des années 50/60 et expose très régulièrement les œuvres de David Malkin jusqu’à aujourd’hui.  Jean-Pierre Arnoux les présente également dans les foires d’art et salons internationaux en France et à l’étranger. 

David a progressivement cessé de peindre après le décès de Ruth, sa muse, son ancrage, emportée par un cancer en novembre 1995.

 

Néanmoins, il continue de dessiner et d’écrire dans les carnets qu’il a toujours sur lui, en toutes circonstances.

 

David Malkin décède à Paris en août 2002, à l’âge de 92 ans. A son chevet se trouvait son dernier dessin représentant le roi David. 

David et Ruth Malkin dans leur appartement parisien en 1991
Exposition de David Malkin, Galerie Arnoux en 1996
David Malkin entouré de sa famille et du couple Arnoux en 1998

Exposition David Malkin, en 2022, à la galerie Arnoux qui présente des tableaux inédits des années 50 à 90 et ses sculptures de lettres hébraïques des années 50.

Jean-Pierre Arnoux
Shira et Yona Malkin
Galerie Arnoux