Portraits sur le vif

David Malkin a en permanence sur lui un carnet où il note ses pensées, ses observations, ses projets, dessine et écrit des poèmes, la plupart du temps en hébreu.

Il croque les gens en toutes circonstances, notamment aux terrasses des cafés de Montparnasse, du Quartier Latin ou de Saint-Germain-des-Prés, aussi bien des personnalités que de simples passants. 

Plus d’une centaine de ses carnets sont conservés dans son atelier.

 

David Shahar par David Malkin en 1982
David Shahar par David Malkin en 1982
David Shahar par David Malkin en 1995

David Shahar, grand écrivain israélien, lauréat du Prix Médicis étranger en 1981, est un ami intime de David depuis leur rencontre à Jérusalem en 1938. David et Ruth le fréquentent, avec sa traductrice Madeleine Neige, à chacun de ses nombreux séjours à Paris, où il décède en 1997.

Vladimir Jankélévitch, philosophe - 1980
Jeanne Modigliani, fille du peintre Amadeo Modigliani et Jeanne Hébuterne - Paris, 1976
Valentine Prax, épouse du sculpteur Ossip Zadkine - Paris 1981
Bernard Chouraqui, philosophe - Paris, 1980
Léora, sa petite fille à 11 ans
Marguerite Duras, écrivain - Paris, 1980
Eugène Ionesco, dramaturge - Paris, 1984
Fille de Isaac Babel - Paris, 1980
Emmanuel Lévinas, philosophe - Paris, 1980
Ben Zimet, chanteur et conteur yiddish - Paris, 1982
Alain Finkielkraut, philosophe - Paris, 1985
Beate Kopp, comédienne allemande, amie de David Malkin - Paris, 1986
Adam Muszka, artiste peintre, ami de David Malkin - Paris, 1990

Le Professeur Henri Baruk, éminent psychiatre dont la carrière fut notamment marquée par ses combats contre la lobotomie et l’usage abusif des électrochocs, était une personnalité très respectée de la communauté juive au sein de laquelle il s’est beaucoup investi .