Peintures

Dès le début des années 60, David Malkin se démarque en optant pour une peinture à l’huile sur papier (papier japon, papier velours ou cartonné, strié, ondulé, métallisé) et de petits formats atypiques

 

Son style non figuratif s’exprime grâce à une palette subtile et des compositions complexes. Il explore, en coloriste, des variations infinies de nuances qu’il créé par des mélanges dont il a seul le secret.

 

Les visages, les silhouettes ou les paysages sont imbriqués, s’imposent ou se devinent. Par des jeux de couleurs; plusieurs niveaux de profondeur se révèlent.

Des mondes superposés de conscience. Comme dans la pensée talmudique, tout a plusieurs sens possibles . Derrière une première évidence se cache une autre réalité.

 

David Malkin aime laisser chacun libre d’y voir ce qu’il ressent; chaque tableau devenant une stimulation de la sensibilité, de l’imagination, surface de projection de visions intérieures.