Retour à la peinture

Au milieu des années 50, David Malkin se tourne vers la peinture à l’huile en passant par des techniques mixtes.

C’est d’ailleurs dans ses encres et gouaches que l’on retrouve le plus les structures sculpturales avec une référence subliminale aux lettres hébraïques.

Durant les années 60 et 70, David Malkin réalise des compositions complexes où sont entremêlés des visages, des silhouettes, des univers peuplés d’âmes tourmentées.