Débuts classiques

Il existe peu de photographies de David Malkin en tant que sculpteur, à Akkerman. Celles qui sont sauvegardées témoignent d’une approche très classique du portait. Ses modèles se trouvent dans l’entourage du jeune artiste.

 

Il pratique à ses débuts autant la sculpture que la peinture, encore influencé par ses maîtres, le sculpteur Arrerman Norman, ancien professeur de Beaux-Arts de Prague et le peintre Nicolaï Ivanovitch Berner.

 

Ce qui nous paraît aujourd’hui comme allant de soi doit être compris dans le contexte de l’époque, en Bessarabie, au début du XXème siècle, où les traditions et la religion étaient respectées de manière stricte. L’interdiction de reproduire la figure humaine prévalait encore.

 

David assume avec son art d’aller à l’encontre de ces préceptes établis, avec le soutien de sa famille pourtant religieuse.

Portrait de Ludwig van Beethoven
Portrait d'une amie de la famille
Portrait d'une voisine
David dans son atelier à 22 ans